L’École d’art Pointe-Saint-Charles de Montréal est une école des beaux-arts bien enracinée dans sa communauté. Ses étudiants de tous les niveaux et de toutes les catégories peuvent y perfectionner leurs compétences artistiques et s’exprimer par le biais de l’art dans le monde moderne. Le modèle de l’École est basé sur le concept de l’école d’art de quartier.

Les objectifs

  1. Recréer le concept original d’école des beaux-arts à Montréal (exemples : L’École des Beaux arts de Montréal, The Saidye Bronfman Centre, The Art Students League de New York):
    • offrir des cours et des ateliers de dessin, peinture, sculpture, gravure et autres techniques visuelles aux étudiants de tous les âges, de toutes les classes sociales et de tous les niveaux d’expérience;
    • organiser et tenir une exposition annuelle des travaux des étudiants;
    • attirer les étudiants intéressés à apprendre à s’exprimer à travers l’art en petit groupe;
    • offrir une éducation artistique et un programme qui développent les aptitudes artistiques et créer une atmosphère propice à l’expression de soi pour les étudiants de tous les niveaux;
    • nous distinguer en offrant une formation de haut niveau, bien pensée et individualisée;
    • promouvoir l’excellence dans le domaine de l’éducation artistique en embauchant des formateurs hautement qualifiés et en offrant un programme pertinent, stimulant et bien développé;
    • offrir un environnement où les étudiants et les professeurs jouent tous les deux un rôle dans la formation, le développement et la croissance de l’École;
    • établir une atmosphère qui amène les étudiants à fréquenter l’École non seulement pour les cours et les ateliers, mais aussi pour l’appartenance à la communauté artistique;
    • travailler à devenir une école des beaux-arts accréditée.
  1. Offrir une programmation de sensibilisation et d’instruction en art, ainsi qu’une philosophie de pointe quant à ce que l’art peut apporter à une communauté urbaine en pleine évolution au 21e siècle:
    • l’École déploiera ses activités à Pointe-St-Charles, une des plus vieilles et plus pauvres communautés de Montréal, qui est présentement en pleine revitalisation et qui attire plusieurs membres des communautés artistiques et créatives de Montréal;
    • l’École sera bien placée pour créer des liens avec les communautés en pleine transition du Sud-Ouest (Griffintown, Pointe-Saint-Charles, Saint-Henri, Petite-Bourgogne) et participer avec tous leurs membres pour créer une riche atmosphère culturelle et créative offrant les ressources et les opportunités permettant aux résidants de profiter des meilleurs aspects de la gentrification;
    • parallèlement, l’École est située dans un cadre charmant (voir photos) et attirera des étudiants financièrement à l’aise provenant de la classe moyenne en pleine évolution dans le quartier ainsi que des étudiants d’autres quartiers de Montréal;
    • offrir une programmation en beaux-arts comportant des bourses et des subventions pour les étudiants éligibles et intéressés qui seraient économiquement désavantagés.
  1. Attirer et employer des professeurs hautement qualifiés afin d’offrir aux étudiants une excellente formation artistique tout en offrant aux professeurs une belle occasion de gagner leur vie:
    • au début, les cours seront donnés par les fondateurs et un petit groupe de formateurs; à mesure que l’École se développera, plus de professeurs seront engagés;
    • le paiement sera divisé 60/40 pour la plupart des cours (les professeurs reçoivent 60% et l’école 40%). Cette division pourrait devenir 50/50 plus tard si le nombre d’étudiant garantit un salaire intéressant pour les professeurs et pour couvrir l’augmentation des coûts d’opération d’un établissement en expansion; Il s’agit d’un modèle des plus en plus populaire et bénéfique pour tous les participants (Art League Art School, Alexandria, VA) et qui encourage les professeurs à devenir des partenaires d’affaires avec l’école;
    • les frais seront établis à environ 9,50$ de l’heure par étudiant, comme d’autres écoles canadiennes sans but lucratif. Lorsque nous obtiendrons du financement, nous serons en mesure d’offrir des subventions aux étudiants qui en auraient besoin et d’offrir des services gratuits par le biais de bourses et de projets communautaires;
    • le financement proviendra des étudiants, mais les entreprises locales et les corporations ayant comme mandat le support des arts seront sollicitées afin de contribuer au budget de la publicité, du matériel, de l’équipement, des projets communautaires spéciaux, ainsi qu’à une éventuelle expansion;
    • l’École entreprendra au moins quatre levées de fonds annuelles, mais nous avons l’intention d’organiser aussi des activités mensuelles, des soirées de cinéma, par exemple;
    • des fonds supplémentaires seront acquis par la location occasionnelle de l’espace lorsque non utilisé par l’école pour des spectacles, expositions, cours et autres.

Notre vision s’appuie sur un désir sincère de promouvoir la participation communautaires pour développer à long terme une atmosphère culturelle saine et riche et un développement durable de projets artistiques. Notre programmation inclura :

  • expositions;
  • ateliers;
  • un club de films sur l’art;
  • implantation d’un programme pour artistes invités;
  • la mise sur pied de formations, internats et bénévolat en éducation artistique et art-thérapie;
  • ouvrir et administrer une galerie d’art.

De plus, un programme de sensibilisation à l’art-thérapie est en développement.

  • mettre en place et maintenir un programme de sensibilisation à l’art-thérapie conjointement avec l’école afin de promouvoir la santé mentale et le bienêtre par le biais de l’art;
  • offrir un accès à des services thérapeutiques basés sur l’art aux personnes ou groupes démunis ou à risque (groupes de femmes, jeunes en difficulté, familles et enfants, etc.);
  • une recherche active de financement sera entreprise afin de pouvoir offrir des services gratuits ou subventionnés.
Rechercher